La ligne éditoriale du blog collectif Nawaat.org

Notre ligne éditoriale n’a jamais été celle de défendre des intérêts partisans ni des écoles idéologiques. L’objectif de notre blog a toujours été celui d’offrir une plateforme ouverte à toutes et à tous, où chacun est en mesure d’exprimer ses idées sans la moindre censure.

Les lignes rouges que nous nous imposons sont celles qui consistent à ne pas diffuser des approches destinées explicitement à porter atteintes aux libertés fondamentales, aux droits de l’Homme et au fonctionnement démocratique des institutions.

Hormis ces lignes rouges, nous ne choisissons pas nos contributeurs. Ce sont eux qui nous font l’honneur de choisir notre plateforme. Aussi, convient-il de rappeler qu’il est inutile de blâmer Nawaat lorsqu’un article déplaît. Quand bien même des articles pourraient froisser, et parce que nous n’exercerons jamais une police de la pensée, il appartient donc à ceux qui désirent porter la contradiction de le faire. Et nous nous ferons un devoir de publier leurs écrits, comme nous l’avons d’ailleurs toujours fait. A cet égard, il est également utile de re-préciser que le contenu des articles n’engage que leurs auteurs. Et pour cause, nombreux sont les articles que nous publions et dont nous sommes loin de partager les points de vue. La démocratie, c’est d’abord et surtout le pluralisme d’opinion. Et nous ne ménagerons aucun effort pour que cela soit toujours le cas sur Nawaat.org.

Malgré ce qui vient d’être précisé, nous reconnaissons pourtant quelques maladresses en dépit de notre vigilance face à la fougue de quelques plumes qui n’étayent pas suffisamment leurs affirmations. Nous essayons quotidiennement de faire de notre mieux mais la gestion d’une plateforme hébergeant des centaines de contributeurs demeurera toujours délicate.

S’agissant des commentaires postés en dessous des articles, tant sur le blog de Nawaat que sur notre page Facebook, il est important de rappeler que la modération se fait a posteriori. Une première modération purement technique (détection de code malicieux, hacks, etc.) se fait avant publication. Mais la modération du contenu à proprement parler se fait après publication de l’article. Et nous n’avons jamais hésité à supprimer des commentaires indignes de figurer sur notre blog à chaque fois que nous en avons été alertés. Il convient d’ailleurs de remercier nos lecteurs qui n’ont pas hésité à solliciter notre attention sur la dérive de certains commentaires.

De même, et étant donné le choix pour lequel nous avons opté afin de rendre les commentaires postés sur notre page Facebook interagissant avec ceux postés sur le blog de Nawaat, nous attirons votre attention sur le fait que la mise en forme de ces commentaires peut parfois prêter à confusion. En effet, la mention « www.nawaat.org », juxtaposée à celle du nom de l’auteur du commentaire, peut laisser croire qu’il s’agit là d’un commentaire de l’administration de Nawaat, alors qu’il n’en est rien ! Nous rectifierons cette source de confusion dès que possible.